TennisWebstore

Bien choisir votre raquette de tennis

Il existe différentes familles de raquettes :
  •  les raquettes puissantes orientées amélioration du jeu
Ces raquettes sont caractérisées par un grand voir un très grand tamis (de l’ordre de 690 à 870 cm²), un poids léger voir très léger (de l’ordre de 230 à 270 grammes cordées), un cadre long (de l’ordre de 69 à 74 cm) et rigide (au dessus de 66 Ra). Le poids est souvent orienté en tête de raquette, parfois équilibré. Ceci permet de garder suffisamment de poids sur la zone de frappe, malgré la légèreté de ces raquettes.
Ce type de raquettes est destiné à des joueurs avec des gestes courts et peu rapides qui ont besoin de puissance.
  • les raquettes intermédiaires, compromis entre amélioration du jeu et compétition
Ces raquettes restent légères (entre 270 et 310 grammes cordées). Leur balance varie, il n’y a pas de prédominance du poids en tête, chaque modèle a sa balance. Le tamis est moyen communément appelé Midplus (de l’ordre de 610 à 660 cm²), et le cadre est allongé (entre 69,5 et 71 cm). Ces cadres procurent une puissance moyenne à élevée. Ceux-ci conviennent mieux à des joueurs intermédiaires voir confirmés qui recherchent une raquette maniable.
  •  les raquettes classées contrôle ou joueurs confirmés
Ces raquettes sont destinées aux joueurs professionnels et confirmés. Plus lourdes que les autres catégories (entre 325 et 370 grammes cordées), elles présentent un tamis plus petit (entre 550 et 632 cm²). Le cadre est plus fin et plus souple (moins de 66 Ra). L’équilibrage est orienté plus en manche qu’en tête pour privilégier la maniabilité de la raquette. Dans cette catégorie, la longueur des cadres varient selon les versions standards ou allongées. Ces raquettes sont peu puissantes car destinées à des joueurs qui savent produire de la puissance et qui recherchent plus de contrôle.
 
Le tableau ci-dessous résume brièvement les caractéristiques de chaque catégorie de cadres :
 
Cadres
amélioration de jeu
Cadres intermédiaires
Cadres
experts
+ de puissance
+ de polyvalence
+ de contrôle
Cadre rigide
 (au dessus de 66 Ra)
Cadre semi-rigide (entre 62 et 66 Ra)
Cadre souple
 (moins de 66 Ra)
Equilibre en tête
Equilibre variable
Equilibre en cœur/manche
Grand tamis
Moyen tamis
Petit tamis
Cadre lourd
Poids moyen
Cadre léger
Plan de cordage large
Plan de cordage intermédiaire
Plan de cordage serré
 
Ces données sont objectives car elles reposent sur les caractéristiques techniques du cadre. La seule donnée variable d’un cadre donné est la tension. Elle est à l’appréciation de chaque joueur pour compenser ou accroître le contrôle ou la puissance. Plus la tension est élevée, plus le contrôle est élevé. On considère d’habitude que pour un cadre de gamme moyenne, la tension intermédiaire est 25 kilos. Plus la tension est basse, plus l’octroi de puissance est important. Cependant, une tension excessivement basse risque de faire perdre à la fois puissance et contrôle.
 
Mécanismes et incidences de ces critères
 
La rigidité :
Une raquette peut être souple, semi-rigide ou rigide. Plus l’indice Ra est élevé, plus le cadre est rigide. Inversement, plus l’indice est faible, plus le cadre est souple. Plus un cadre est souple, plus il recule au moment de l’impact et plus le temps de contact entre la balle et les cordes est prolongé. Ainsi, le joueur a plus de temps pour contrôler la balle. A l’inverse, plus le cadre est rigide, plus le temps de contact est réduit. Le contrôle est alors moindre mais l’octroi de puissance est plus important.
 
Le tamis :
D’ordre général, les petits tamis procurent plus de contrôle alors que les grands tamis génèrent plus de puissance.
La puissance d’un grand tamis s’explique par deux éléments tenant à la longueur maximal des cordes ainsi qu’à la largeur du plan de cordage. Plus la longueur des cordes est importante, plus le recul des cordes est potentiellement important, l’effet trampoline en est donc accentué, générant de la puissance.
La tolérance d’un cadre lors de la frappe dépend directement de la surface du tamis. La tolérance est la capacité du cadre à pardonner les erreurs de centrage dont dépendent à la fois le confort de frappe ainsi que le niveau de contrôle et de puissance. Plus le tamis est grand et plus celui-ci offre de tolérance.
Le plan de cordage a une incidence directe sur le niveau de contrôle ou de puissance de la raquette.
Le tamis d'une raquette peut comporter 14, 16 ou 18 montants et 18, 19, 20 ou 22 travers.
Plus le plan de cordage est serré, moins la distance entre chaque corde est importante et plus les cordes se maintiennent les unes les autres. Dans le cas d’un plan de cordage serré, la pression qu’exerce l’impact de la balle sur les cordes est répartie sur nombre important de ponts, ce faisant le cordage recul moins et permet d’avoir un contrôle plus important de la balle.
A l’inverse, si le plan de cordage est large, la force de l’impact est répartie sur un nombre de points relativement réduit. Ceci implique un cordage plus dynamique et davantage de mouvement des cordes. Ceci induit également une plus grande aisance pour mettre de l’effet dans la balle avec un plan de cordage large.
Le mouvement accru des cordes induit une usure plus rapide. Les plans de cordage larges font que les cordages cassent plus rapidement car les cordes bougent plus (elles se maintiennent moins entre elles) et chaque pont supporte davantage de pression au moment de l’impact.
Enfin, la taille et la structure du tamis déterminent le sweet-spot de la raquette, c’est la zone de frappe ou de centrage idéal, celle ou la restitution de l’énergie est optimale, ou le contrôle est le meilleur et ou l’absorption des vibrations est la plus importante. Souvent cela correspond à la zone où la longueur des cordes est la plus importante, leur élasticité relative est donc la plus importante à cet endroit.
La structure du tamis peut augmenter le sweetspot sans accroître sa surface, les cadres isométriques sont conçus pour cela (Yonex par exemple). De même, les cadres en forme de goutte d’eau sont conçus pour accroître la tolérance.
 
L’équilibre :
L’équilibre est un facteur tout aussi essentiel de la raquette, il a une incidence sur la puissance du cadre, son inertie et son contrôle. L’équilibre revêt aussi une importance essentielle en ce qui concerne la maniabilité du cadre, mais cela s’apprécie davantage au regard du joueur lui-même.
Plus l’équilibre est en tête de cadre, plus celui-ci va entraîner le bras du joueur dans son mouvement et participera à augmenter l’énergie cinétique du bras.
A l’inverse, plus l’équilibre est en manche et moins la césure est importante entre le bras et le cadre. Ce «bloc» plus homogène participe à augmenter le contrôle lors de la frappe et est particulièrement important pour les volleyeurs.
 
Le poids :
C’est probablement le facteur le plus «sensible» de la liste. Les bénéfices et les inconvénients d’une raquette lourde ou légère ne s’apprécient justement qu’au regard de la technique du joueur, de sa qualité de frappe et dans une certaine mesure de celle de son adversaire. Sans ce parallèle, le poids est une caractéristique que l’on peut librement analyser. Le seul critère simple et sur lequel chacun peut s’accorder c’est celui du lien qui existe entre le poids et la maniabilité. Une raquette légère est plus maniable. Par contre, à condition que le joueur la maniant possède une excellente technique, une raquette lourde aura une puissance de frappe accrue, une force d’opposition plus importante.


 

Notre équipe est à votre disposition pour vous conseiller le meilleur choix de raquettes de tennis.

Pour cela, il vous suffit de cliquer sur ce lien : conseil personnalisé pour ma raquette de tennis

N'hésitez pas à nous solliciter, nous nous engageons à vous répondre sous 24h avec une sélection personnalisée de raquettes.

Inscription
RSS / Emailing


Inscription newsletter

Contactez notre service clientèle

Tél :
01 30 61 21 11
Du lundi au vendredi
de 9h00 à 18h00

Les services de notre boutique partenaire

  • Frais de port offert à partir de 75€ de commande
  • Paiement sécurisé
  • Satisfait ou remboursé